Travail des sols, ou enherbement, donc exclusion total des désherbants.
Apport de compost ou d’engrais organiques pour soutenir la vie microbienne des sols.
Exclusion des engrais chimiques qui désorganisent les sols et le métabolisme des vignes.