Le Mas de L’Oncle a achevé la construction de sa nouvelle cave depuis quelques mois.

Loin du prestige des chais bordelais, Rudy Ricciotti a souhaité sur ce projet une architecture sans prétention mais en adéquation avec les vins du Languedoc dont la renommée n’est plus à faire.

Ce spécialiste des bâtiments culturels a ouvert sur l’extérieur les bâtiments en créant des vitrines pour inciter les visiteurs à pousser les portes du chai afin de comprendre les secrets du process de transformation de ce fruit miraculeux en ce nectar si riche pour notre économie languedocienne.

Assumant la typologie agricole, les volumes sont rectilignes, les façades sont habillées de bois et se retournent en toitures à double pentes rappelant un hangar agricole.

Dans ce site exceptionnel au cœur du vignoble avec vue sur le Pic Saint Loup, il a voulu un bâtiment intégré, disparaissant dans le paysage.

Le complexe est composé de 3 corps de bâtiments :

  • l’un abritant le stockage de la production
  • un autre abritant la cuverie de vinification
  • un autre l’espace d’accueil et de réception avec en sous-sol le chai à barriques

Les bâtiments ont une expression et un traitement des façades identiques formant ainsi un complexe cohérent et clair. Les bâtis sont habillés intégralement de bardages en planches de bois qui se retournent sur le toit.

Le bâtiment est ouvert à 180° sur le vignoble et offre aux visiteurs présents dans la salle de dégustation un panorama exceptionnel aux premières loges.

Un parcours pédagogique a été créé afin que chaque visiteur puisse s’immerger au cœur de la production, et devenir spectateur aux cinq sens éveillés en toute sécurité.